Err

PUB-VannesHaut2022.jpg
Actualités
Rechercher   << Retour

Johnnie Bassett

28 nov. 2011
Jazz Club Lionel Hampton, le 27 septembre
Au Jazz Club Lionel Hampton de l’Hôtel Méridien, le 27 septembre, l’immense Johnnie Bassett (g, voc) a produit un show splendide et très travaillé – et pour cause, ce groupe joue sans arrêt à Detroit. Les Motor City Horns (Keith Kaminski, ts, John Rutherford, tb ; Mark Bryerly, tp) soutiennent chaque morceau avec beaucoup d’interventionnisme et de subtilité, en particulier Keith Kaminski qui est un saxophoniste fin avec une belle sonorité. Johnnie Bassett lui-même a brillé, à la guitare où il se révèle sans doute comme l’un des guitaristes de blues les plus jazz, et au chant où son ironie distanciée fait merveille. Son sens du spectacle reste sobre et le groupe lui-même fait preuve de beaucoup de nuances (bons grooves de James Simonson, b ; énergie de Skeeto Valdez, dm ; présence de Chris Codish, org). La surprise est venue de Thornetta Davis (voc) qui, entre Etta James et Dinah Washington, a su se montrer volcanique. Un sans faute !
Jean Szlamowicz