Err

PUB-VannesHaut2022.jpg
Actualités
Rechercher   << Retour

Xavier Richardeau

18 oct. 2011
Chez Papa, Paris, 6 septembre
Xavier Richardeau (as, ts), Manuel Rocheman (p) et Damon Brown (tp) officiaient mardi 6 septembre Chez Papa, le restaurant musical de la rue Saint-Benoît. Pour l'occasion le saxophoniste s'était adjoint la complicité du pianiste Manuel Rocheman et celle d'un invité surprise, le trompettiste britannique Damon Brown. Jusqu'à une heure du matin, les trois compères ont régalé les convives qui, plus d'une fois cessèrent de manger, pour écouter et surtout applaudir. Sur les standards (« Body and Soul », « My Fanny Valentine », « I Remember April », « I Get Happy », mais également les classiques du jazz « On a Misty Night » de Tad Dameron… Les trois musiciens ont brillé. Je retiendrai un « Oleo » façon stride de Manuel qui avait belle allure. Une superbe version au ténor de « Darn That Dream » toute de sensualité par Xavier à faire pâlir Webster et une interprétation tout aussi sentie de la composition d'Osvaldo Farrès « Tres Palabras » très dans la veine de Byas. Ils ont aussi joué un « Blue Monk », sage mais suave. Les « Joy Spring » et « I Can't Get Stated » évoquèrent le regretté Clifford Brown ; Damon Brown s'y distingua. Le pianiste a été remarquable et le public a découvert un Richardeau à l'alto et surtout au ténor qui a acquis une belle maturité. De la musique de qualité, du très bon jazz.
Félix W. Sportis