pubentetesite
Actualités
Rechercher   << Retour

Gregg Allman

7 mai 2017
8 décembre, 1947, Nashville, TN - 27 mai 2017, Savannah, GA
© Jazz Hot n°680, été 2017

Gregg Allman, My Cross to Bear




Légende du rock sudiste et du country blues, figure majeure et fondateur avec son frère le guitariste Duane Allman, du groupe The Allman Brothers Band dont il perpétua le nom durant quatre décennies, le chanteur et organiste Gregory Lenoir Allman dit «Gregg» Allman est décédé le 27 mai à l’âge de 69 ans à son domicile de Savannah, en Georgie, des suites d’un cancer du foie. Groupe vedette du début des années 1970, The Allman Brothers Band reste avec The Grateful Dead, l’un des groupes américains à avoir donné le plus de concerts durant des tournées interminables de plus de 300 dates par an. Fondé en 1969, The Allman Brothers Band s’affirme sur la scène américaine dans les années 1970 et devient avec son double album Live at the Fillmore East, enregistré en mars 1971, un des plus gros vendeurs dans le domaine du rock. La même année, Duane Allman, décède dans un accident de la route, et le groupe va connaître une suite de séparations et reformations. En 1975, Gregg épouse la chanteuse et actrice Cher et fait partie des «beautiful people» dont on relate la vie tumultueuse dans les chroniques mondaines. Ils se séparent en 1979. Marqué par l’alcool et une consommation démesuré de cocaïne, ses productions en solo ne rivaliseront jamais avec la série d’albums du groupe. En 2012, il publie son autobiographie My Cross to Bear, dont le titre est le reflet de sa vie tragique et tourmentée marquée par la perte dramatique de son père, de son frère, de l’abus d’alcool, de drogues et de disputes sentimentales et professionnelles. Son dernier album paru en 2011 sonnait comme un rappel, Low Country Blues, résumait l’histoire de sa vie où le blues du sud profond a laissé son empreinte.


Gregg Allman est né à Nashville, mais a grandi en Floride aux côtés de son frère aîné d’un année, Duane Allman, tous deux élevés par leur seule mère car leur père (ancien militaire) a été victime d’un meurtre. Dès leur adolescence rebelle et indisciplinée, ils sont marqués par la musique rock et le blues et, en 1959, lors d’une revue à Nashville, ils écoutent Jackie Wilson, Otis Redding, B.B. King et Patti LaBelle. Gregg Allman décide de jouer de l’orgue Hammond, en s’inspirant notamment de Jimmy Smith, tout en jouant de la guitare dans l’ombre de son frère qui devient vite un excellent instrumentiste. Comme son frère ne veut pas chanter le jeune Gregg dotait d’une voix déjà railleuse se met au chant. Afin d’échapper à la conscription et surtout à la guerre du Vietnam, Greg Allmann n’hésite pas à se tirer une balle dans le pied. Avec son frère, il se forme dans les bars et les clubs de Floride, avant de se fixer à Macon, la ville d’Otis Redding. Ils commencent en amateur avec le groupe The Escorts rebaptisé Allman Joys puis finalement The Hour Glass. Sous le nom de ce dernier paraît chez Liberty Records deux albums qui n’auront aucun succès: Hour Glass  en 1967 et Power of Love en 1968. Le label rompt le contrat mais veut conserver le jeune Gregg Allman en qui il voit un réel potentiel de chanteur. Etablit à Jacksonville, Duane Allman commence de son côté à jouer avec des pointures et participe à des sessions au studio de Muschle Shoals en Alabama. Le guitariste rassemble autour de lui, les musiciens qui vont former son futur groupe, Dickey Betts son alter ego à la guitare, et Butch Trucks, Berry Oakley, Jay Johanson; il rappelle son frère Gregg qui végète à Los Angeles pour assurer le chant et tenir l’orgue. The Allman Brothers Band est né et commence à écumer le sud des Etats-Unis. Le groupe développe un son particulier car au-delà de la voix singulière du chanteur, du son de l’orgue, des deux guitaristes qui s’affirment comme très originaux, la rythmique est doublée par deux batteurs.

Allman Brothers Band, Live at Filmore East


Leur premier album en 1969, intitulé simplement The Allman Brothers Band ne recueille qu’un succès limité, mais marque la critique et, dès le second, Idewild South en 1970, produit par Tom Dowd, collaborateur de Coltrane et Ray Charles, le groupe rencontre son public et lui permet de vivre de sa musique. Duane Allman enregistre alors aux côtés d’Eric Clapton le célébrissime Layla and Other Assorted Love Songs avec le groupe Derek and the Dominos, qui le place à la droite du «God of the Guitar». Chargé de cet aura, The Allman Brothers Band enregistre son premier album live, At Filmore East, sans doute son meilleur album, considéré par le magazine Rolling Stone comme un album digne de rentrer au panthéon des meilleurs 500 albums de l’histoire du rock. Le groupe reprend les titres des deux précédents albums en versions plus longues, les longues improvisations rappellent celles des jazzmen. «On y découvre l'unique mélange de blues, de rock sudiste et de jazz que le groupe a su créer. Le concert s'ouvre sur une reprise de Blind Willie McTell, "Statesboro Blues” où Duane Allman fait montre d'une impressionnante maîtrise du bottleneck. Les capacités d'improvisation du groupe explosent au cours du légendaire "Whipping Post”. At Fillmore East se classa n°13 au Billboard». Ce sera le dernier concert de l’histoire du Filmore East avant sa fermeture, durant lequel le groupe joua toute la nuit instaurant ainsi une habitude de donner des concerts de très longue durée. Hélas peu de temps après, son frère Duane Allman est victime d’un accident de moto le 29 octobre 1971 à Macon en Georgie, juste avant que le disque soit sacré Disque d’Or. La perte de leur leader est dure à encaisser pour le groupe, mais ils décidèrent de continuer ensemble. L'album se répand progressivement sur les ondes, certaines stations diffusant même des morceaux de 13 ou 23 minutes, cependant la plupart des auditeurs ignore le décès du leader du groupe. En studio, Dickey Betts remplace sur certains titres Duane à la guitare pour achever le dernier album auquel il aura participé: Eat a Peach qui paraît en double LP avec notamment une double face consacrée à un seul titre Mountain Jam. Si le groupe perdure et acquiert une grande notoriété sur le territoire par des dizaines de concerts (300 par an en moyenne), les tensions n’iront qu’en s’accentuant, le pianiste Chuck Leavell rejoint le groupe. Le 11 novembre 1972, le bassiste Berry Oakley décède à son tour dans un accident de moto, juste à côté du lieu ou Duane Allman s’est tué. Lamar Williams vient prendre sa place mais le groupe ne sera plus jamais le même. Dickey Betts semble en prendre la direction et produit l’album Brothers and Sisters, vers un style plus country, dont deux titres «Ramblin’ Man» et «Jessica» sont d’énormes succès aux Etats-Unis. Le premier atteint la seconde place au Bilboard et, étonnement pour un morceau entièrement instrumental, le titre «Jessica» devient un de leur titre le plus demandé. Le groupe est à l’apogée de son succès et rassemble les foules, gagnant de grosses sommes et devenant des vedettes voyageant dans leur premier avion, de concerts en concerts. Leur concert le plus célèbre est sans doute celui qu'ils donnent au Summer Jam à Watkins Glen le 28 juin 1973. Ils y partagent la scène avec The Grateful Dead et The Band devant 600 000 personnes». Ce sera aussi le début des conflits incessants au sein du groupe notamment entre Gregg Almann et Dickey Betts qui se disputent le leadership du groupe. Duane Allman poursuit alors des projets personnels et fait un mariage très «people» en épousant une star du cinéma d’alors mais aussi de la chanson pop, la célèbre Cher, très connue pour son duo passé avec Sonny Bono (Sonny and Cher) et ses excentricités mondaines. Le groupe se dissout une première fois en 1975, suite aux rivalités internes, à l’abus de substances illicites et une histoire de trafic de cocaïne qui amène leur manager en prison.
En 1978, le groupe se reforme sans véritable succès avec des changements de musiciens au moment où leur label Capricorn Records fait faillite, le groupe signe alors chez Arista pour quelques albums tous mal accueillis par la critique et les fans; fin du second épisode en 1982.
En 1989, face à la demande générale et le peu de succès des expériences individuelles, The Allman Brothers Band, sous la houlette de Gregg Allman renaît de ses cendres avec notamment l’arrivée du guitariste Warren Haynes, de Johnny Neel qui double les claviers et à l’harmonica et d’Allen Woody (b). Le groupe signe alors chez Epic et produit quelques albums de meilleures factures dont Seven Turns en 1990; les ventes restent modestes et c’est surtout leurs concerts et leur vieux répertoire qui sont sollicités. Cette légende de groupe de scène «live» leur donne accès au prestigieux Rock and Roll Hall Fame en 1996 et se voit décerner le Grammy Award de la meilleure performance instrumentale rock pour une version de «Jessica».  Quant Warren Haynes décide de se consacrer à plein temps à Gov’t Mule, son groupe personnel, il est remplacé par un jeune guitariste qui va redonner du sang neuf au groupe, Derek Trucks qui n’est autre que le neveu du batteur Butch Trucks, membre original du groupe.
Warren Haynes reviendra dans le groupe qui compte désormais deux guitaristes émérites et après un passage réussi au Beacon Theatre, l'album Hittin' the Note, séduit à la fois critiques et public, tout comme le DVD Live at the Beacon Theatre (2003). Le CD live One Way Out (2004) clôtura les sessions au Beacon Theatre, lieu où se réalise en 2009 l’enregistrement et la parution de 47 CDs retraçant la quasi-totalité des concerts. The Allman Brothers Band obtient deux nominations aux Grammy Award de la meilleure performance instrumentale en 2003 et 2004 pour le même titre Instrumental «Illness» issu des albums Hittin' the Note et One Way Out. Le groupe dans sa nouvelle composition a su renouveler son public en partageant la scène avec des groupes plus jeunes. Fin 2014 Warren Haynes et Derek Trucks quitte le groupe pour leur groupe personnel.
En 2012 Gregg Allman a fait paraître son autobiographie, My Cross to Bear (Ma croix à porter), dont le titre ne relève, paraît-il, pas de l’exagération. Il laisse un nombre impressionnant d’albums dont la plupart enregistré en live, ses albums studios, à part ceux du début avec The Allman Brothers Band, n’ont pas atteint les sommets de ses innombrables concerts.

Michel Antonelli




LIVRE
2012. Gregg Allman & Alan Light, My Cross to Bear, Editieur William Morrow (en anglais)
2017. Theron Rogut, The Biography of Gregg Allman, Editeur Create Space Independent Publishing Platform (en anglais)

DISCOGRAPHIE
Avec The Allman Brothers Band
CD 1969. The Allman Brothers Band, Capricorn Records 531 257-2
CD 1970. Idlewith South, Capricorn Records P2-31258
CD 1971. The Allman Brothers Band At Fimore East, Capricorn Records P2-31260
CD 1972. Eat a Peach, Polydor 823 654-2
CD 1973. Brothers And Sisters Polydor P2-25092
CD 1975. Win, Lose or Draw, Capricorn Records 531 263-2
CD 1976. Wipe The Windows, Chech The Oil, Dollar Gas, Polydo 831 595-2
CD 1979. Enlightened Rogues, Polydor 831 589-2 Y-1
CD 1980. Reach For The Sky, Arista BVCM 35368
CD 1981. Brothers Of The Road, Arista BVCM-35369
CD 1989. King Biscuit Flower Hour Allman Brothers Band Retrospective Part 1, King Biscuit Flower 5M00100A
CD 1989. King Biscuit Flower Hour Allman Brothers Band Retrospective Part 2, King Biscuit Flower5P30100A
CD 1990. Seven Turns, Epic EPC 466850 2
CD 1990. Live at The Garage 1970, Polydor 843 260-2
CD 1991. Shades of Two Worlds, Epic Legacy47877
CD 1992. An Avening With The Allman Brothers Band (First Set)
CD 1992. Allman Brothers Band, ABB 77480
CD 1992. The Allman Brothers Band/Indigo Girls- Club R&R1 Epic Records Present An Acoustic Evening With The The Allman Brothers Band & The Indigo Girls, Epic ESK 4632
CD 1994. Where It All Begins
CD 1995, 2nd Set, Epic EPC 480606 2
CD 1996. Jessica, Blue Chip 551 824-2
CD 1997. Filmore East 2/70, Grateful Dead Records GDCD 4063
CD 2000. Peakin’ At The Beacon, 550 Music BK 85205
CD 2001. Jessica Live, Rotation 549620-2
CD 2002. American University Washington D.C 12/13/70, The Allman Brothers Band Recording Company 821229111120
CD 2003. One Way Out: Live At The Beacon Theatre, Peach Records 8-10347-01239-6
CD 2003. Hittin’ The Note, Peach Records 8 10347 01017 0
CD 2003. Live At The Atlanta International Pop Festival July 3 & 5, 1970, Epic Legacy 88697507212
CD 2003. Post-Gazette Pavillon Pistburgh, PA 7/26/03, Instant Live
CD 2003. Darien Lake Performing Arts Center Darien Center, NY 8/2/03, Instant Live
CD 2003. Verizon Wireless Amphiteatre Charlotte, NC 8/9/03, Instant Live
CD 2003. Altel Pavillon At Walnut Creek Raleigh, NC 8/10/03, Instant Live
CD 2003. S.U.N.Y At Stonybrook Stonybrook, N.Y 9/19/71, The Allman Brothers Band Recording Company
CD 2003. Murat Centre Indianapolis, IN 7/25/03, Instant Live
CD 2003. Meadows Music Theatre, Hartford CT 8/03/03, Instant Live
CD 2004. Fox Theatre Atlanta, G.A 9/25/04, Instant Live
CD 2004. Macon City Auditorium Macaon, GA 2/11/72, The Allman Brothers Band Recording Company
CD 2004. Rosemont Theatre Rosemont, Il 9/01/04, Instant Live
CD 2004. Instant Live Nissan Pavillon Bristow, VA 9/30/04, Peach Records Associates L.L.C
CD 2004. Darien Lake Buffalo, N.Y 9/06/04, Instant Live
CD 2005. Germain Amphiteather Colombus, OH 7/13/05, Instant Live 827823013327
CD 2005. Wanee Festival Live OAK, FL 4/15/05, Instant Live
CD 2005. Penn’s Landing, Philadelphia, PA  7/23/05, Instant Live
CD 2005. Nassau Coliseum Uniondale, NY 5/1/73, The Allman Brothers Band Recording Company
CD 2005. Wanee Festival, Live OAK, FL 4/16/05, Instant Live
CD 2006. Red Rocks Amphitheatre, Morison, CO 9/1/06, Instant Live
CD 2006. Niagara Fallsview Casino, Niagar Falls, Ontario Canada 6/23/2006, Instant Live
CD 2007. Boston Common 8-17-71, The Allman Brothers Band Recording Company
CD 2007. Charlotte NC, August 10, 2007, Peach Records Associates L.L.C
CD 2007. Darien Lake, N.Y 8/19/2007, Munckmix Music
CD 2007. Live Rama Casino, On 8-1-07, Peach Records Associates L.L.C
CD 2007. Wanne Festival Lake Oak, FL 4/13/07, Hittin The Note
CD 2008. Virginia Beach, VA. 10-01-2008, Peach Records Associates L.L.C
CD 2008. Live-Charlotte NC october 4, 2008, Peach Records Associates L.L.C
CD 2009. Beacon Box Set  2009 , Peach Records CD467
CD 2009. Live at Municipal Auditorium, Nashville Tennessee, Munckmix Live Recordings
CD 2009. Canandaigua, N.Y 8/22/2009, Munckmix Music
CD 2009 Live At Indio, CA May, 23 2009, Munckmix Live Recordings
CD 2010. Boston, MA Nov. 18 2010, Peach Records
CD 2010. Live At The 2010 New Orleans Jazz & Heritage Festival, Munckmix Music
CD 2012. Jones Beach, NY-Juliy 24, 2012, Peach Records
CD 2012. Darien Lake, N.Y 7/22/2012, Munckin Music
CD 2012. Atlanta, GA-August 1, 2012 , Peach Records
CD 2012. Charlotte, NC-August 3, 2012 , Peach Records
CD 2013. Live Beacon Theater, New York-March 12, 2013, Munckmix
CD 2013. Live Beacon Theater, New York-March 9, 2013, Munckmix
CD 2014. Play All Night: Live At The Beacon Theatre 1992, Epic EICP- 1602-3
CD 2014.  Beacon Theater 10-28-2014, Munckmix CD 776
LP  2014. Hollywood Bowl 1972, Let Them Eat Vynil LETV229LP
CD 2014. Beacon Theater New York City, October 21/ 22/24/25/27, Peach Records Associates L.L.C
CD 2015.  Crackdown Concert 1986, Sutra SUCD 106
CD 2015. Austin City Limits 1995, Go Faster GFR 053
CD 2015. Nassau Coliseum, Silver Dollar Recordings SDRCD2003
CD 2015. Delaney & Bonnie With The Allman Brothers Band & King Curtis- A&R Studios 1971, Iconography ICON045
CD 2016. Live From A&R Studios 8/26/71, The Allman Brothers Band Recording Company
LP  2016. The Allman Brothers Band/ featuring Jerry Garcia/1973/ Vol.1, Let Them Eat Vynil LETV404LP
LP  2016. The Allman Brothers Band/ featuring Jerry Garcia/1973/ Vol.2, Let Them Eat Vynil LETV463LP
LP  2016. The Allman Brothers Band/ featuring Jerry Garcia/1973/ Vol.3, Let Them Eat Vynil LETV464LP
CD 2016, Woodstock 1994, Sonic Boom son0338
CD 2016. Live On Air…Volume One , Live Wire Productions LW2035

Leader et coleader:
LP 1972. Duane Allman & Gregg Allman, Duane Allman & Gregg Allman, Polydor A&M 2310 235
LP 1973. Gregg & Duane Allman, Gregg & Duane Allman, Springboard SPB-4046
CD 1973. Laid Back, Capricorn Records 831941-2
CD 1974. Gregg Allman & Cowboy/Boyer & Talton/, The Gregg Allman Tour, Polydor UICY-77869
LP  1977. (avec Cher) Allman And Woman, Two The Hard WayWarner Bros 56436
CD 1977. The Gregg Allman Band Playin’ Up A Storm, Polydor 831942-2
LP  1980. Gary Stewart, Gregg Allman, Dickey Betts, Bonnie Bramlett-Gary Stewart, RCA DJL1-3724
LP  1987. The Gregg Allman Band, I’m no a Angel, Epic E 40531
CD 1987. The Gregg Allman Band, Live In San Francisco 87,
CD 1987. The King Biscuit Flower Hour Gregg Allman, DIR Radio Network DEC6, 1987
CD 1988. The King Biscuit Flower Hour Gregg Allman, DIR Radio Network
CD 1988. The Gregg Allman Band, Just Before The Bullest Fly Epic A 708163
CD 1991. Can’t Get Over You (as Gregg Allman Band), Allman Brothers Band, Beech Maten Records BM 043/4
CD 1997. Searching For Simplicity, 550 Music BK67143
CD 2011. Low Country Blues, Rounder Records11661-2215-2
CD 2011. Gregg Allman Live At The 2011 New Orleans Jazz & Heritage Festival, Munckmix JazzFestLive may 6 2011
CD 2015. Live : Back To Macon,GA, Rounder Records 0888072375161
LP The Allman Joys Featuring Duane & Gregg Allman, Early Allman, Mercury 6338 438

DVD
1993. The Allman Brothers Band, This Country's Rockin' The MagnumMusic Group MGVE 004
2001. The Allman Brothers Band, Live At The Beacon Theatre, Universal SVEM 0237
2012. The Allman Brothers Band, Gregg Allman & Gregg Allman Band 2011/12, Wonderland RecordsWLR-2177
2015. Gregg Allman / Live: Back To Macon,GA , Rounder Records 0888072353411

VIDEOS
9/23/1970. The Allman Brothers Band/ Whipping Post– Filmore East
https://www.youtube.com/watch?v=FUvxRjYqjEQ

9/23/1970. The Allman Brothers Band/ Filmore East
https://www.youtube.com/watch?v=oeLDLVImwYA&t=33s

The Allman Brothers Band Concerts
https://www.youtube.com/watch?v=oeLDLVImwYA&list=RDoeLDLVImwYA#t=99

3/26/2009. The Allman Brothers Band 40th Anniversary
https://www.youtube.com/watch?v=jhXj6VIgJtE&index=2&list=RDoeLDLVImwYA


*